Derniers billets...

3 ou 4 roues qui font la différence…

3 ou 4 roues qui font la différence…

... notamment pour les canards...

Combien de tricycles voyons-nous dans les rues au-delà de ceux des moins de 6 ans ?

Combien de déambulateurs croisons-nous dans les galeries marchandes ou rues commerçantes en deçà de ceux des personnes très âgées, et surtout en institution ?

Tous les marqueurs du handicap et du vieillissement semblent devoir être cachés dans cette société de la perfection des corps, érigée en valeur par Saint Régime et Saint Photoshop…

S’aider d’un déambulateur (ou rollator, moins stigmatisant que la dénomination qui renvoie à outil de déambulation…) est très courant en Hollande ou en Allemagne notamment, faire du shopping s’accompagne facilement d’un rollator, même avant 60 ans. Pensez donc, il permet à la fois de se stabiliser, de moins se fatiguer, de s’asseoir en cas de besoin de pause et on peut y mettre ses courses ! Rouler en tricycle est la norme au Vietnam et dans d’autres pays d’Asie, les tricycles et triporteurs y sont légion.

Mais voilà, en France, non… En France, l’un comme l’autre sont stigmatisants.

Papy marche difficilement depuis une pose de prothèse de genou avec complications. Nul n’a pensé à lui proposer un super déambulateur, comme j’en ai croisé plein en Allemagne, et l’eut-on fait, l’eut-il accepté ?

Titi est autiste avec des troubles praxiques, du tonus, de la marche et de l’équilibre, en outre il est très grand. Pas facile pour un colosse aux pieds d’argile de faire du vélo à 2 roues ! Nul ne nous a orientés vers un tricycle, l’eut-on fait, l’eut-on accepté ?

Dans ces deux cas, la peur de la stigmatisation, une vision encore trop négative du handicap, une peur de la différence et / ou la frilosité voire le manque d’informations des professionnels de santé empêche un Papy de se promener prés de son Titi, et ce même Titi de faire du vélo comme tous ses pairs… c’est terrible, non ? Dans ces deux cas, la vie sociale, la zone des loisirs sont impactées. Papy n’emmène plus Titi se promener « aux canards » comme il a pu le faire auparavant avec sa canne. Titi, lui n’est pas allé à l’école à vélo depuis de longs mois, car sa maman a tergiversé encore et encore :

  • - acheter un tricycle permettant à Titi de faire du vélo avec stabilité et sécurité, au risque d’être stigmatisé par un vélo différent de ceux des autres…
  • - acheter un vélo 24 pouces (oui, oui à 6 ans… !) et lui accrocher des stabilisateurs au risque que la stabilité soit toute relative et ne pas (trop) le stigmatiser, garder l’espoir qu’un jour, il fera du vélo à 2 roues, « comme un grand » on dit, même…

« Comme un grand », alors ceux qui sont privés de la capacité de faire du vélo à deux roues ne sont pas grands ? Ne le seront donc jamais ? C’est quoi « être grand » alors ? Être pleinement en possession de toutes les capacités normalement attendues chez un humain ? Et là, d’un coup, je prends conscience qu’encore une fois c’est le regard des autres qui pèse, qui empêche, qui exclut…

Mais c’est décidé Titi aura son tricycle ! Et il ira promener avec ! Et à l’école ! Et tous les gamins le lui envieront parce que quand même c’est trop la classe un vélo à 3 roues ! Pourquoi d’ailleurs tous les vélos n’ont pas trois roues, hein ? C’est quand même plus stable !

Et alors en me jetant dans cette quête du Saint-Tricycle-Graal je n’ai pas été au bout de mes surprises et de mon atterrement quant à la nature humaine et l’accompagnement du handicap mais plus particulièrement de l’autisme en France… Pourquoi ? Imaginez-moi, tout naturellement consultant Google mon ami et voir des super tricycles mais aux prix beaucoup moins supers, enfin si super chers à mon gout ! 631€ le moins cher, soit quand même 500€ de plus pour une roue ajoutée qu’un vélo de chez Decath. , ça fait cher la roue quand même ! Une maman d’un pote d’autisme de Titi et amie me montre celui qu’elle a acheté sur Le Bon Coin pour son gnome, alors go sur LBC et là…. On en trouve… mais alors entre 110 et 600€… ok… Bon en même temps normal c’est quand même cher neuf…. Je prends contact avec un gars à 2h de route pour son tricycle. C’est décidé, je vais le lui acheter : 110€, ça va… Quand même, comme je suis bien aspie et que quand j’ai un truc en tête je suis à fond, je fais des recherches sur les caractéristiques techniques du vélo… Et je tombe sur un site de matériel médical qui parle des spécificités de ce chouette tricycle Vermeiren (je ne suis pas sponsorisée mais je veux bien !) mais aussi de remboursement à hauteur de 631,17€… Je lis, je téléphone et découvre à ma stupéfaction que dès lors que le médecin fait une prescription médicale et le vendeur une facture et une feuille de soins, une prise en charge totale ou partielle est possible… Et là je me rends compte que les vélos vendus entre 110 et 400€ sur LBC coutent 631,17€, neufs et sont donc intégralement remboursés par la Sécu… !

La morale donc de l’histoire c’est que ça personne ne nous le dit jamais, nulle part qu’on peut obtenir un tricycle intégralement remboursé pour permettre à notre enfant de faire du vélo comme les autres ! Alors je passe l’info aux parents qui comme moi ne l’avaient pas !

Et la morale moins jolie jolie c’est qu’il existe des gens qui ont bénéficié d’un vélo remboursé par la sécu pour leur môme handicapé, qui tentent de se faire de la thune dessus en le revendant un rein à un parent d’enfant handicapé qui n’a pas l’info que c’est remboursable… et ça quand même c’est un peu le fond du fond…

Oui vraiment, je rêve d’un monde où 3 ou 4 roues ne feront pas la différence et où les Papys et les Titis pourront cheminer et rouler ensemble sans se soucier du regard des autres sur eux, juste profiter de la vie, comme les autres... ou presque !

... et aussi d’un monde où les gens ne seront pas prêts à tout pour l’argent… mais ça….

Pour faire suite, lire ici : Highway to heaven...

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.
8 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Articles en lien