Des doutes et une certitude

Des doutes et une certitude

Mon chéri,

Je n'ai jamais eu beaucoup de certitudes dans la vie, mais depuis ta naissance encore moins... Tant de doutes et d'impuissance face à ce bébé rongé par l'angoisse que je retrouve (et l'impuissance et le bébé...) quand avec 1 mètre de plus, tu es encore rongé par l'angoisse... Il n'est pas un soir sans que je me demande si j'ai bien fait, si ce que je mets en place pour toi est ce qu'il y a de mieux à faire... Pas un soir sans que je craigne de ne pas faire les bons choix, prendre les bonnes décisions...

Trop d'accompagnement, pas assez ?

Continuer et pousser le diagnostic pour ne passer à côté de rien ou à quoi bon ?  Autisme, dyspraxie, dysgraphie ? What else?

Trop d'école, pas assez, à la maison ?

Trop d'autorité, pas assez ?

Si te vouloir comme les autres est une forme de maltraitance, de déni de qui tu es et de tes capacités, te respecter tel que tu es et t'autoriser tes différences, n'est ce pas te marginaliser ?

Et qui acceptera comme moi, qui te comprendra comme moi quand je ne serai plus là, si tes différences t'ont maintenu hors des autres ?

Tant de questions dictées par l'amour et l'inquiétude d'une mère qui chaque jour avance en apprenant et se remettant en questions... Une mère qui parfois se demande si pour favoriser ton bien être, elle ne recule pas l'échéance de difficultés plus grandes et qui a d'autres moments se dit que t'éviter des angoisses évitables maintenant ne t'enferme pas pour toujours dans des impossibilités... Ce qui semble insurmontable aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain, c'est sûr... Mais pour y parvenir la voie de la patience est elle bien meilleure que la force ? 9 fois sur 10 il m'est évident que oui... Et 1 fois, j'hésite...

Et quand j'hésite, sache que ce n'est jamais par facilité ou pour mon bien-être à moi mais juste par peur pour toi... peur pour toi dans ce monde où je te laisserai sans moi... Le plus tard possible j'espère mon chéri...

Comment faire de toi un homme épanoui et autonome, malgré toutes tes difficultés et tes empêchements ?

Comment faire de toi un homme heureux avec toutes tes capacités, ton humour et ta vivacité d'esprit ?

Comment, si je savais... Comment être sûre de faire les bons choix ? Parfois avec ton approbation ou parfois contre ta volonté...

Respecter ton rythme sans te laisser ne plus rien faire et t'abandonner à tes intérêts spécifiques. Limiter tes angoisses en respectant ta zone de confort et réduisant les sources d'angoisses.... Te laisser t'adonner à des passions sans t'y enfermer...

Que de défis ! Que de sources de frustrations ! Que d'interrogations ! Mais que d'amour...

De l'amour inconditionnel. L'amour d'une mère. Un amour de 10 ans presque pour un petit bébé Koala que je devais porter au dehors pour l'apaiser devenu un grand garçon qui a du mal à sortir, accroché aux nouvelles technologies par des liens invisibles...

Ne m'en veux pas si je t'en prive un peu c'est que je tente de te faire créer d'autres liens et sortir un peu de ton cocon secure.

Ne m'en veux pas si je te frustre souvent, si je te fais parler d'autre chose que de tes IR mais je te prépare à la vie, au monde.

Non tout le monde n'est pas passionné par la frise chronologique des différentes versions de Windows ou par l'évolution des consoles Nintendo..

Excuse moi de te demander de changer de sujet ou de te taire mais je t'avoue que du réveil au coucher c'est un peu beaucoup..

Excuse moi de te forcer à braver ta peur des insectes et des vieux meubles pour sortir au dehors, ne pas vivre une vie empêchée et immobile..

Excuse moi mais tout ça, c'est de l'Amour avec un grand A...

Parce que oui j'ai plein de doutes mais s'il y a bien une chose dont je suis sûre et certaine depuis 9 ans, mon chéri, c'est que je t'aime...