Milagre a Lisboa

Milagre a Lisboa

Il était une fois un petit Titi parti en vacances à Lisboa avec sa Maman et sa belle-Maman.

Se baladant dans un quartier populaire il s'arrête devant un salon de coiffure très vintage. Il dit qu'il veut se faire couper les cheveux. A bientôt 6 ans il a toujours fréquenté la même coiffeuse qui a parfois du lui couper les cheveux très vite, debout... Là il est décidé, il veut entrer dans CE salon... 
Go !
La coiffeuse nous accueille avec gentillesse.

Elle n'est pas seule, elle est accompagnée par deux callopsittes (grosses perruches) qui déambulent dans le salon...

Titi a envie d'aller aux wc elle lui donne l'accès aux minuscules wc de l'arriére boutique avec gentillesse.

Puis il s'installe sur un fauteuil vintage et la coupe commence. A la tondeuse. Avec beaucoup de douceur et de précision. Elle accepte ses raidissements, ses reculs, ses sursauts... Je lui explique dans un espagnol approximatif que ce "nino de 5 anos esta autisto" et que c'est compliqué pour lui.

Elle m'adresse un sourire plein de douceur et me répond aussi en espagnol approximatif qu'elle l'avait compris. Qu'elle a l'habitude. Qu'elle coiffe quatre enfants autistes. Elle ne parle pas français. Je ne parle pas portugais. Mais on échange en espagnol avec complicité. Elle réalise la coupe avec beaucoup de précision et de douceur alors que nous échangeons...

Arrivent alors un père et son enfant. Voyant Titi, le papa s'est arrêté pour faire couper les cheveux de son fils de 3 ans. Il explique en anglais que ce sera compliqué, ajoute "il est autiste"... Noé est autiste comme Titi. Francais comme lui. Et la dans ce petit salon populaire de Lisbonne, Odete coupe les cheveux de Noé après avoir coupé ceux de Titi. Mariam, propose son aide au papa car Noé pleure. Elle lui dit que Titi est autiste. Qu'elle a l'habitude. Odete coiffera Noé sur les genoux de son père et avec Mariam à côté d'eux pour aider à apaiser Noé. Un échange se crée. Et Titi essaiera même d'apaiser Noé en lui montrant des photos.

Pour la première fois de sa toute petite vie, Noé se laissera couper les cheveux par quelqu'un d'autre que son père.

On vit un moment magique.

On se quittera tous émus et grandis de cette parenthèse inattendue a Lisbonne dans un salon de coiffure d'un quartier peu fréquenté par les touristes. Ce n'était surement pas un hasard... Le papa s'est dit touché d'avoir vu Titi et que ça lui redonnait espoir... Et il a été touché par le discours de Mariam.

Odete était touchée aussi par ces rencontres dans son salon. ce n'était pas un hasard... C'était un moment de grâce... Un milagre dit Odete...

 

Nous sommes retournés voir Odete avant notre départ, nous échangeons parfois sur fb... nous avons rencontré une belle personne...

 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.
1 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.