Non, mon fils n'est pas un petit con mal élevé...!

Non, mon fils n'est pas un petit con mal élevé...!

Quand on dit que l'autisme est un handicap invisible, on dit par là que nul appareillage, fauteuil, canne, lunettes ou autre particularité physique ne peut trahir le handicap que peut représenter l'autisme sur certains de ses aspects...
Mon fils tient sur ses deux jambes, se sert de ses deux bras avec plus ou moins de difficultés et de coordination, mais hormis sa marche un peu déséquilibrée et sur la pointe des pieds, rien ne flashe vraiment.
Titi est un viking, un solide gaillard de 1m38, qui chausse du 36 et porte du 14 ans à... même pas 7 ans... Il est plutôt charpenté mais pas très à l'aise avec son corps, la gestion de ses mouvements, sa posture, etc, il est d'ailleurs accompagné 2 heures par semaine par Perrine sa super psychomotricienne pour l'aider à "avancer". Il voit un kiné, Julien, tous les 3 mois, pour s'assurer que ses tendons ne se rétractent pas, que ses jambes et pieds ne souffrent pas trop.
Pour le reste, le handicap n'est pas physique, il est dans la gestion de ses émotions, dans son intolérance à la frustration, dans son relationnel, dans ses angoisses qu'il tente de maîtriser par un désir de tout contrôler. Cette vaine tentative de contrôler son environnement a pour but de le rendre moins angoissant, moins sujet à frustration et source d'émotions trop violentes à gérer. C'est ainsi, par exemple que si l'on veut regarder la télé, il peut s'y opposer violemment au prétexte qu'il venait de décider de la regarder ou bien se mettre devant l'écran pour nous empêcher de le voir. Dans ces moments là, quand on ne comprend pas l'origine de cette attitude, on pourrait le penser tyrannique. Mais quand on connait l'autisme, on sait que non, que c'est une des grosses difficultés pour l'entourage que d'accompagner cette fâcheuse tendance au contrôle, en tentant de lui faire comprendre que c'est très irritant pour les autres (même les proches qui savent pourquoi il agit ainsi, peuvent s'en épuiser) et de fait plutôt contre-productif.
Cette fichue tendance incontrôlable est en plus assortie d'un discours sans filtre et visant l'efficacité, sans perte de temps et palabres inutiles. On sait tous ce que "j'ai soif" veut dire. Mais dans notre société, pour faciliter les relations interpersonnelles, il existe des codes sociaux, des formules de politesse. A "j'ai soif", l'enfant neurotypique qui se verra opposer plusieurs fois dés son plus jeune âge une reformulation, comprendra vite qu'il faut dire "je peux avoir à boire s'il te plait maman?". Et après il conclura par un "merci" très attendu. Il généralisera vite cette compétence, à l’école, avec ses camarades, même si à certains âges, ses parents devront redonner des directives sur le sujet. Un enfant autiste va mettre beaucoup de temps à comprendre la nécessité de la formule de politesse. Pour lui, le but c'est boire. Il a soif. C'est maintenant. Il le dit comme ça lui vient.
Donc non, je t'assure, Titi n'est pas malpoli ou mal éduqué, il a juste d'énormes difficultés à intégrer les codes sociaux. Il lui faudra beaucoup beaucoup de temps pour assimiler le questionnement et la formule de politesse.
Pour couronner le tout, il va ensuite s’échouer sur un nouvel écueil : la généralisation. Un enfant neurotypique va comprendre très vite que la formule de politesse qui vaut pour le "j'ai soif", vaut aussi pour le "j'ai faim", "je veux ça", etc et qu'elles valent toutes à la maison, à l’école, chez mamie, à la cantine, etc... L'enfant autiste a du mal à généraliser. Alors quand il va enfin acquérir la compétence pour le "j'ai soif", au prix d'un entrainement quasi militaire, il lui faudra (et à ses parents et accompagnants) recommencer encore et encore pour le "j'ai faim", pour le "j'ai soif" ailleurs qu'à la maison...
Et puis, comme si ce n'était pas suffisant, toi quand tu as soif, tu morfles, mais au bout d'un moment tu as cette formidable capacité d'en faire abstraction, de penser à autre chose... Eh ben Titi, non... alors quand il a soif, quand il veut aller à tel endroit, voir tel truc, jouer avec tel machin, c'est obsessionnel, ça squatte le moindre cm de sa boîte crânienne et surement de ses cellules... Et du coup, Titi devient Idéfix. Il est capable de répéter inlassablement la même injonction, exigence pendant 10, 20, 30mn... à te faire péter les plombs si tu ne sais pas qu'il ne le fait pas exprès, que non ce n'est pas un caprice, ni une tyrannie, que la tyrannie c'est celle de ce bouton OFF qui lui fait défaut pour basculer sur une autre pensée.
Alors dans ces moments là, tu me verras répéter inlassablement et le plus calmement que je pourrais "non Titi" si sa demande est impossible à réaliser... S'il tente de se soustraire, tu me verras lui tenir fermement la main, peut être me pencher vers lui pour lui redire les yeux dans les yeux "non Titi" mais pas lui en retourner une comme tu pourrais imaginer que ça réglerait le problème. Parce que non, ça ne le réglerait pas. Je pourrais le dévisser. Ça ne servirait à rien d'autre qu'à lui faire perdre toute confiance en moi et me faire culpabiliser à mort. Surtout que n'oublie pas que Titi est un viking, si ma seule réponse c'est la torgnole, je ferai comment dans 3/4 ans quand il sera plus grand que moi avec mon mètre 66 ?
Son handicap majeur il est là, il est la clé de voûte de la civilisation, son incapacité naturelle à gérer la politesse, la netiquette sur le ouèbe, les mots qui n'ont d'autre utilité que de mettre de l'huile dans les rouages, les codes sociaux. Parce que bon, soyons honnête, avec ou sans le "s'il te plait", le résultat il est le même au bout du compte... Mais voilà dans notre société, c'est comme ça que ça doit être. Mais tu n'as aucune idée du temps et de l’énergie qu'il va falloir pour qu'un Titi ou un Enzo acquiert toutes ces compétences qui furent si simples pour toi !
Les 12 travaux d'Hercule à côté de tout ce travail sur les codes sociaux, franchement c'est du pipi de chat ! Mais si tu n'y connais rien à l'autisme tu ne le vois pas, tu vas houspiller mon Titi ou Enzo car ils t'ont donné un ordre, tu vas mal le prendre, tu vas t’énerver ou tu vas nous regarder de traviole en te disant que ce sont des petits cons mal élevés et Delphine et moi on aura droit à un regard qui dit que l'on est des mères démissionnaires et laxistes qui ne savent pas gérer leur môme...
Si je t'assure, on lit tout ça dans certains regards...

Je te parle de Titi, je te parle d'Enzo, mais je crois que je pourrais te citer plein d'autres prénoms de gamins autistes qui passent pour des petits cons mal élevés... mais franchement si tu fais l'effort de les connaitre et de les comprendre, si tu joues le jeu de la bienveillance avec eux, je t'assure que tu verras que c'est des chouettes mômes, gentils et doux et bons comme du bon pain...
Je t'ai parlé de moi, de Delphine mais là aussi j'aurais pu dire d'autres prénoms de mamans, compréhensives mais qui parfois s’énervent un peu aussi sur leur môme parce que faut avouer que parfois c'est dur, épuisant et surtout qu'elles souffrent du regard des autres, même de ceux qui se croient bienveillants mais qui vont les pousser parfois à être plus dures avec leur môme que leur cœur leur conseille de l'être.
Combien de fois, on va adopter une posture rigide parce qu'on sent des regards réprobateurs, des discours moralisateurs de gens qui croient savoir mieux que nous ce qu'on doit faire avec notre môme...? Heureusement, plus ils grandissent, plus on grandit et plus on assume qu'on sait mieux que tout le monde comment on doit se comporter avec nos petits Hercule...!

Mais par pitié, pour titi, pour Enzo, pour Delphine, pour moi, lisez ce texte, partagez le et quand vous aurez face à vous un gamin identifié comme autiste ou même si vous ne le savez pas, laissez lui le bénéfice du doute et partez du principe que ce n'est pas un petit con mal élevé...

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.
5 + 13 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.