Je ne confierai jamais la prunelle de mes yeux au premier voleur de poules aux œufs d'or venu, foi de Maman louve (bleue) !

Je ne confierai jamais la prunelle de mes yeux au premier voleur de poules aux œufs d'or venu, foi de Maman louve !

Un peu partout je lis des installations en libéral d' "accompagnants" ou autre "intervenants", "thérapeute", pour les enfants autistes, voire "coach de vie pour adultes autistes".
Je devrais m'en réjouir mais non.... Je devrais m'en réjouir mais ça m’inquiète... Ils viennent d'où ? Ils ont reçu quelle formation ? Ils ont quelle expérience ? Ils ont quelle motivation ? Sont-ils compétents ?

Il y a bien longtemps déjà, en constatant le manque de places en structures aux listes d'attentes de plus de 50 gamins et l'inadaptation de moult structures, je me disais "c'est la porte ouverte aux charlatans !".
Et puis avec le 3ème plan autisme a fleuri l'idée, qu'on a tout de suite adorée, de "pôles de compétences, libérant les parents de l'embauche des professionnels en libéral en assurant ce service. Et là je me suis dit "waouhhh c'est chaud, va falloir qu'ils soient vigilants ces pôles de compétences", ça va ouvrir les fenêtres aux charlatans supplémentaires, si en plus la question financière n'est plus là pour mettre un frein au libéral!"
Les pôles de compétence n'ont jamais vu le jour.* Le remboursement des soins de nos enfants n'est toujours pas programmé.
Les parents se débrouillent via la MDPH, les aides extralégales, les mutuelles, les CE quand ils bossent dans de grosses boites, pour faire face au financement des soins de leurs enfants.
Les listes d'attentes ont parfois baissé mais la confiance en l'adaptation des établissements à l'accompagnement de nos gamins et en le respect de nos familles, de nous, parents, s'est bien émoussé en quelques années. Les parents se débrouillent pour trouver des sous, font des formations, bref ils inventent des solutions d'avenir comme ils en voient à l'étranger, hors des institutions.
Forcément ça donne confiance aux professionnels qui s'installent en libéral pour répondre à cette demande. Ca donne confiance aux bons. Mais ça suscite aussi la convoitise... Des éducs, des psys, des intervenants, des thérapeutes, des accompagnants sociaux, des comportementalistes, TEACCH, ABA, PECS, MAKATON, DENVER, Pic et pic et colégram, Bour et bour et ratatam, Am, stram, gram. La grande loterie est lancée ! A nous de nous débrouiller, de choisir, de faire le tri !

Vous vous imaginez, vous, aller chez un médecin sans être sûr-e qu'il ait fait médecine et qu'il soit diplômé ? Vous vous imaginez un-e kiné, un-e infirmièr-e, un-e gynéco non formé-e qui s'installerait ? Vous confieriez votre gamin comme ça à un "spécialiste" sans être sur de sa qualification ?
Non, hein ? Ben nous, à dire vrai il semblerait qu'on ait pas le choix... Parce que nos gamins sont autistes, on n'aurait pas le choix... Que non seulement ce ne soit pas remboursé bien que préconisé par la HAS, mais qu'en plus ça ne soit pas encadré et donc risqué...
D'une parce qu'il n'existe pas de réglementation spécifique pour s'installer, de deux parce qu'ils sont encore trop peu nombreux pour qu'on ait un vrai choix, et que donc n'importe qui peut s'introniser "spécialisé en autisme" sans être diplômé, formé, voire même avoir de l’expérience...! Sérieux ?!

Amis parents, soyons vigilants, passons nous les noms des sérieux et blacklistons les amateurs qui voient en l'autisme la poule aux œufs d'or ou qui s'imaginent que n'importe qui peut s'occuper de gamins autistes. Exigeons des références ! Exigeons de voir à qui l'on a affaire avant de confier notre gamin à n'importe qui, n'encourrons pas le risque de dégâts irréversibles ! Un beau titre, une belle plaque ou des beaux locaux ne font pas la qualification, il s'agit du bien-être, de l'avenir et des progrès de notre enfant... La qualification à s'occuper de nos enfants est le fruit de formations, d’expériences et ensuite d'une rencontre et de beaucoup de confiance...

Passons pour des brises-gonades s'il le faut (vous verrez on s'y habitue !), exigeons le meilleur pour nos enfants, en ce cas l'exigence est la plus belle des qualités et un bon professionnel qui n'a rien à se reprocher ne nous en tiendra pas rigueur... au contraire ! Il comprendra.
Plaçons nous en tant qu'employeurs et exigeons de voir un CV des diplômes, des attestations de formation, des certificats de travail. Ne confions pas nos gamins à des personnes non diplômées, non formées et/ou sans expérience, voire même des sans scrupules qui montent sur internet et partagent sur les réseaux sociaux des collectes pour payer leur formation (oui oui, vous me lisez bien, certains espèrent que nous parents, on financera d'abord leur formation et qu’après on paiera leurs séances...!)...
Fermons les portes et les fenêtres à ceux qui n'ont pas les qualifications requises pour s'occuper de nos enfants, envoyons les tous se former à l'éducation spécialisée, ou à la psychologie avec tout ce qu'il y a à savoir pour être un bon accompagnant. Ensuite renvoyons les se former à l'autisme et à tous les outils possibles et imaginables... Et enfin, envoyons-les chopper de l’expérience ailleurs que sur le dos de nos enfants...! Et après, ils auront droit de revenir, d’espérer gagner notre confiance et celle de nos gamins...

Je ne confierai jamais la prunelle de mes yeux au premier voleur de poules aux œufs d'or venu, foi de Maman louve (bleue) !

* au temps pour moi, il semblerait que dans la plus grande discretion, ils aient vu.le jour au moins dans mon département....

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.
1 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.